| SOUMISSION GRATUITE (418) 523-5323
Les indicateurs de performance dans l’analyse SEO

Les indicateurs de performance dans l’analyse SEO

Toute personne qui ouvre « Google Analytics » pour la première fois se sent submergée par la quantité de données qui s’y trouve. L’ère numérique n’a pas engendré la peur du « Big Data » sans raison, la quantité d’informations recueillies sur chaque internaute est phénoménale. Nos prédécesseurs dans le monde du marketing et de la gestion auraient probablement tout donné pour y avoir accès. Pourtant, peu de professionnels sont capables d’utiliser cet outil de façon optimale et efficiente. En référencement web, il est important de pouvoir naviguer dans ce capharnaüm de données pour analyser les résultats générés par nos stratégies et les traduire à nos clients ou à nos patrons. Pour y arriver, les indicateurs de performance, ou KPI, seront vos meilleurs alliés. Qu’est-ce qu’un KPI KPI est l’abréviation de l’expression anglaise « Key performance Indicator » qui peut être traduite par : Indicateur de performance clé. On parle donc de données quantitatives qui traduisent un objectif d’affaires ciblé. En effet, c’est en associant les bons indicateurs de performance, SEO ou autres, avec les buts d’une entreprise qu’on arrive à bien diriger l’information. De cette façon, on peut transformer une amélioration au niveau du référencement d’un site web en résultats quantifiables et monnayables concernant un objectif d’affaires. Les KPI sont donc des outils qui, en plus d’aider à l’analyse SEO, permettent au stratège en référencement web de parler le même langage qu’un gestionnaire. Les KPI peuvent être quantifiés de plusieurs façons. On peut les évaluer selon le volume en regardant le nombre de visiteurs sur le site, le nombre de pages consultées, etc. On peut aussi les mesurer en qualité en évaluant le taux de...
Du changement et encore du changement : Le mobile

Du changement et encore du changement : Le mobile

Ce n’est plus une surprise que nous utilisons de plus en plus le mobile. C’est en fait, près de 60% des recherches sur Google qui se font maintenant sur mobile. Qu’on veule effectuer un petit « fact checking » pendant une rĂ©union ou qu’on veule tricher Ă  une partie de Trivia avec nos amis, nos tĂ©lĂ©phones intelligents sont toujours Ă  portĂ©e de main pour rĂ©pondre Ă  nos interrogations. Pour rĂ©pondre Ă  cette nouvelle tendance, Google effectuera un gros changement dans la façon d’indexer un site web. La grande annonce Dès 2018, Google introduira un Ă©norme changement dans son algorithme. Dans les rĂ©sultats de recherche, tous les sites web, peu importe la plateforme que vous utilisez pour y accĂ©der, seront indexĂ©s selon leur version mobile. Qu’est-ce que cela signifie? La version mobile de votre site web devra ĂŞtre sur la coche pour continuer Ă  avoir un bon positionnement. Ă€ bien y penser, c’est une demande logique de la part de Google considĂ©rant l’importance que le mobile a prise. La bonne nouvelle est que Google attendra jusqu’en 2018 avant de lancer cette nouveautĂ©, ce qui laissera le temps Ă  tous de s’ajuster. De plus, Ă  l’heure qu’il est, votre site web devrait dĂ©jĂ  ĂŞtre « mobile-friendly » pour vos utilisateurs. Par oĂą commencer? 1. MĂŞme si le changement se fera en 2018, il vaudrait mieux commencer Ă  vous prĂ©parer maintenant! 2. Si vous ne le saviez pas dĂ©jĂ , un « responsive design » permettrait Ă  votre site web de s’ajuster Ă  la taille d’Ă©cran sur lequel un utilisateur navigue. Un site web « responsive » est primordial de nos jours. De plus, cette solution est la meilleure Ă  long terme, puisque...
Nouveauté Google et ses tests en cours

Nouveauté Google et ses tests en cours

Comme le moteur de recherche n’est pas à une innovation près, nous sommes toujours à l’affût d’une nouveauté Google. Nous avons d’ailleurs récemment vu apparaître les annonces promotionnelles sur le «knowledge graph». Malheureusement, on ne nous facilite pas toujours la tâche avec une déclaration officielle et on doit être attentif aux petites différences qui apparaissent dans nos recherches. Souvent, les changements sont testés sur le SERP d’individus au hasard avant d’être implantés à grande échelle. Bien sûr, tous ces essais ne sont pas nécessairement déployés officiellement, mais ils nous permettent parfois de deviner les intentions de la compagnie. Nous verrons donc aujourd’hui une nouveauté Google officielle et trois tests en cours. Google Instant Search : La fin Lancée en 2010, Google Instant Search permettait de voir apparaître, au fur et à mesure que l’on tapait notre requête, la page de résultats de recherche la plus pertinente. De cette façon, nous n’avions même plus besoin de terminer de taper notre idée ou de sélectionner une suggestion et la page que l’on recherchait apparaissait. Le but de Google derrière cela était clair, fournir l’information le plus rapidement possible. Toutefois, avec l’augmentation vertigineuse de l’utilisation des appareils mobiles, le moteur de recherche a dû revoir cette innovation. En effet, cette nouveauté Google ne s’applique pas à l’interface des plateformes mobiles et rend l’expérience des utilisateurs moins optimale. Considérant qu’à ce jour plus de 50 % des requêtes sur Google sont faites à partir d’un appareil mobile, il est évident que la compagnie américaine devait réagir. C’est donc un porte-parole de la compagnie qui a annoncé la nouvelle à Search Engine Land qui a donc...
Google My Business: Annonces promotionnelles

Google My Business: Annonces promotionnelles

Avec la mise Ă  jour d’Hummingbird, Google a effectuĂ© plusieurs changements sur sa page des rĂ©sultats de recherche (SERP). L’une de ses amĂ©liorations est l’apparition du «Knowledge graph». Le «knowledge graph» est l’encadrĂ© que l’on retrouve Ă  droite du SERP. Il donne des informations supplĂ©mentaires Ă  propos d’un Ă©lĂ©ment en lien avec la recherche que nous sommes en train d’effectuer. Au dĂ©but, rien ne laissait prĂ©sager que cet outil inclurait aujourd’hui des annonces promotionnelles par l’entremise de Google My Business.   Le potentiel de ce petit encadrĂ© est extrĂŞmement intĂ©ressant pour les entreprises qui s’affichent dans le «knowledge graph». Premièrement, il ne passe pas inaperçu. L’entreprise affichĂ©e bĂ©nĂ©ficie donc d’une visibilitĂ© non nĂ©gligeable. Ensuite, leurs clients potentiels ayant accès plus rapidement Ă  une panoplie d’informations comme l’emplacement de la boutique, l’Ă©valuation faite par des clients antĂ©rieurs et mĂŞme les commentaires de ceux-ci gagneront en confiance et se convertiront en acheteur plus facilement. La fiche Google My Business reprĂ©sentĂ©e ainsi est un outil puissant pour le rĂ©fĂ©rencement local d’une entreprise! Certains d’entre vous l’ont peut-ĂŞtre dĂ©jĂ  remarquĂ©; une nouvelle fonction de Google My Business commence Ă  faire son apparition. Il est maintenant possible d’afficher des annonces promotionnelles Ă  mĂŞme le «knowledge graph» de Google My Business. Ces annonces sont visibles entre les coordonnĂ©es de l’entreprise et les avis de ses clients. Bien qu’elles ressemblent Ă  une annonce Google+, celles-ci n’ont rien Ă  voir avec ce mĂ©dia social. Cet outil d’annonces promotionnelles est encore en phase test et n’est pas disponible pour toutes les entreprises. Il semble que seulement certaines fiches Google My Business aient accès Ă  cette option. Cette bannière permet...
SEO, SEA et SEM : La différence

SEO, SEA et SEM : La différence

Dans le monde numérique, les abréviations ont décidément une popularité incontestée. Le web nous a permis d’atteindre une efficacité hors du commun qui nous amène à vouloir aller toujours plus vite. Ce n’est donc pas une surprise de voir apparaître de plus en plus de ces termes abrégés qui, de prime abord, ne disent pas grand-chose. Le domaine du référencement web n’échappe pas à cette réalité. Il suffit de s’y intéresser un peu et de lire quelques lignes sur le sujet pour tomber sur nos abréviations : SEO, SEA et SEM. Ces trois types de référencement sont souvent confondus mais comportent d’importantes différences. SEO: Search Engine Optimization Référencement de moteur de recherche Le plus important de tous (qui a dit qu’on devait être impartial?) est évidemment le SEO. Ce type de référencement nécessite plusieurs tactiques qui permettent d’augmenter le rang du site internet sur la page de résultats d’un moteur de recherche (SERP). La caractéristique du SEO est que le référencement qu’on veut générer est dit naturel (ou organique). On parle de référencement naturel quand on ne paie pas le moteur de recherche pour obtenir un positionnement. En SEO, il n’y a pas de raccourci; les bénéfices sont parfois plus lents à arriver. Par contre, si le travail est bien fait, les résultats seront plus probants et se maintiendront plus longtemps. Il faut le voir comme un investissement qui, sur le moment, ne semble pas générer de profit, mais qui finalement rapporte gros. «Le SEO est un investissement profitable. Avec du temps, votre patience sera récompensée! » Au-delà de la sélection de mots-clés pertinents, pour obtenir un bon résultat organique, il faut séduire les...
Créer du bon contenu pour vos lecteurs

Créer du bon contenu pour vos lecteurs

Le marketing de contenu Depuis des annĂ©es, les entreprises crĂ©ent du contenu pour se promouvoir aux yeux de leur public. Cette crĂ©ation de contenu peut prendre plusieurs formes. Par exemple, le film LEGO est une forme de marketing de contenu très poussĂ©e qui a permis Ă  l’entreprise d’augmenter ses ventes de 13%. Le rĂ©sultat? 62 milliards d’unitĂ©s LEGO vendues en une seule annĂ©e. « Ne sous-estimez pas l’originalité » Évidemment, le marketing de contenu n’est pas obligĂ© d’être Ă  aussi grande Ă©chelle. Par exemple, pour une agence de rĂ©fĂ©rencement web, il est important que nos clients disposent de bons textes sur leurs sites web, ce qui permettra l’optimisation de leurs pages. Je devine dĂ©jĂ  votre interrogation: Qu’est-ce que du bon contenu et quels sont les meilleurs trucs pour en crĂ©er? Soyez pertinents Qu’il s’agisse d’un court mĂ©trage ou d’un simple article de blogue, votre contenu doit, d’une certaine façon, raconter une histoire et vous reprĂ©senter. Par exemple, imaginez que vous vendez des outils de jardinage. Allez vous commencer Ă  Ă©crire des articles de 500 mots sur vos arrosoirs? Probablement pas. Trouvez une manière de rejoindre votre public de manière significative et reprĂ©sentative de votre entreprise. Dans ce cas-ci, vous pourriez crĂ©er des chroniques sur les tendances en amĂ©nagements paysager, ou encore sur les diffĂ©rentes familles de plantes saisonnières qui redonneront un cachet Ă  votre cour arrière. Il s’agit en fait de crĂ©er un univers autour de vos produits. Pensez Ă  ce que votre public a envie de lire et assurez vous que ça concorde avec ce que vous avez Ă  offrir. CrĂ©er de la valeur dans ce que vous transmettez est...